Doubles Masters

Les diplômes de double master permettent la délivrance d’un diplôme turc et d’un diplôme français à l’issue d’un cursus se déroulant en France et en Turquie. Les modalités d’ouverture sont propres à chaque diplôme. 

Double diplôme de Master d’Etudes Francophones

Etablissement partenaire : Université Paris Créteil

Le master en France         Le master à Galatasaray

Ce double diplôme, délivrant aux étudiants le master de Lettres, mention « Littératures, Discours, Francophonie », de la Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines de l’Université Paris-Est Créteil et le master recherche de Langue et Littérature Françaises de l’Institut des Sciences Sociales de l’Université Galatasaray, existe depuis 2013.

La première convention 2013-2017 a permis à 5 étudiants de GSÜ de valider brillamment et en deux ans le double-diplôme. Parallèlement il y a eu de nombreux échanges entre les enseignants des deux universités, plusieurs enseignants de l’UPEC ont effectué des missions d’enseignement à GSÜ et plusieurs enseignants de GSÜ ont participé à des colloques et à des séminaires de recherche à l’UPEC – dont deux avec le statut, pendant un mois, d’enseignants invités.

La codiplômation a ensuite été malheureusement interrompue par la suspension entre 2017 et 2019 du master de GSÜ, dont le corps enseignant, suite à deux départs en retraite, ne comptait plus les deux Docent requis pour son ouverture.

Les discussions pour le renouvellement de la convention n’en ont pas moins repris dès l’été 2018 mais ont été ralenties par les difficultés politiques puis par la crise sanitaire qui a suivi. La convention renouvelée 2021-2025 a été signée par les présidents des deux universités au début de l’été 2021 et est en attente de sa validation par le YÖK.

La Francophonie est un axe stratégique historique de l’UPEC qui s’est concrétisé en 2021 par l’obtention d’une EUR (FRAPP, « Francophonies et Plurilinguismes : Politique des langues »). Son programme et celui de la Maison des Sciences de l’Homme de l’Est Parisien en gestation sont propices au renforcement de la coopération en matière de recherche qui a accompagné dès l’origine la codiplômation – ainsi qu’au prolongement des doubles masters par des thèses en co-tutelle dans l’école doctorale « Cultures et Sociétés ».

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience. Vous pouvez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons ou les désactiver dans paramètres de confidentialité
AccepterParamètres de confidentialité

RGPD